Votre panier est vide  Votre compte

Prieuré Saint Jean de Bébian

Saint jean de bebian

 

Le Prieuré Saint Jean de Bébian est un des plus anciens lieux de culture de la vigne en France.

Les Romains, qui cultivaient déjà la vigne sur le terroir de Bébian, ne s’y étaient pas trompés. Colonisé par les Grecs qui y installent des comptoirs, le Languedoc devient sous les Romains la grande " Province " de la Gaule. La narbonnaise se peuple de " villas ", et l'une d'entre elles était implantée sur le futur site de Saint Jean de Bébian, comme l'attestent quelques poteries romaines, monnaies et plaques de marbre gravées découvertes dans la cour du domaine. Les moines, arrivés à Bébian au XIème siècle, ont laissé beaucoup de traces, une des plus vieilles chapelles romanes du Languedoc (1150), une tour elle aussi du XIème siècle abritant le cuvier, et un corps de bâtiment qui voit se côtoyer l'architecture du XVème siècle, du XVIème siècle et du XVIème siècle. Dès 1152, un texte établit que les moines du Prieuré de Saint Jean de Bébian achètent des vignes aux alentours, et commencent ainsi à constituer le domaine. Après le départ des moines et la Révolution, Saint Jean de Bébian fut vendu comme bien national. Jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, trois propriétaires seulement s'y succédèrent, tous vignerons.

En 1952, Maurice Roux achète la propriété. Son fils, Alain Roux, va lui faire subir dès 1970 des modifications fondamentales. Recherchant la qualité plutôt que la quantité, ce visionnaire plante des cépages nobles en choisissant soigneusement leur origine : Syrah de chez Jean-Louis Chave, Grenache de Château Rayas, Mourvèdre du Domaine Tempier. Il garde soigneusement les vieux plants méditerranéens (Cinsault, Carignan). Et y adjoint les autres cépages traditionnels de Châteauneuf du Pape : Roussane, Marsanne, Clairette, Counoise, Bourboulenc, Grenache gris... Lorsque Alain cède le domaine à Chantal Lecouty et Jean-Claude Lebrun, il s’engage à les assister pour leur première vendange. La dernière cuve à peine remplie, il les félicite, tout s’est bien passé... et leur annonce tout de go qu’il part le soir même pour Caracas ! Depuis, on a perdu sa trace entre la Californie et New-York. En 1991, Chantal Lecouty et Jean-Claude Lebrun, anciens dirigeants de La Revue du Vin de France, reprennent le domaine et continuent l’oeuvre d’Alain Roux. Depuis 2004, Karen Turner, oenologue australienne est en charge des vins du domaine. Depuis 2008, l'actuel propriétaire russe Alexander Pumpyanskiy a souhaité donner un nouvel essor au Prieuré Saint Jean de Bébian. Il fallait à la fois retrouver les racines du domaine, en rénovant la chapelle romane et insuffler une nouvelle énergie au travers de la réalisation d’un nouveau chai innovant et exceptionnel alliant 3 éléments de base : le basalte, l’ocre et le cuivre.

D’une superficie de 32 ha, le vignoble de Bébian s’étend sur les contreforts des Cévennes, dans la zone des Coteaux du Languedoc classée en Cru Pézenas. Un des fleurons de la région ! Il présente la particularité d’être extrêmement morcelé. En effet, au fil du temps, seules ont été conservées les 43 parcelles représentant le plus grand intérêt géologique, la meilleure exposition, soit une orientation Sud, Sud-Ouest. L’âge moyen des vignes est de 25 ans et le rendement moyen de 25 h/ha mais sur certaines parcelles sont toujours cultivées des vieux Grenaches de plus de 80 ans. Pour les blancs, les cépages présents sont la Roussane, la Clairette, le Grenache blanc, le picpoul, le Bourboulenc et le Chardonney. Ils sont plantés sur des sols de calcaires lacustres du miocène " helvétien ", qui ont révélé en les défrichant de magnifiques fossiles (dont des huîtres géantes mesurant jusqu’à 20 cm !). Avant plantation, le domaine a eu aussi la surprise de découvrir que ces sols contenaient 32 % de calcaire actif, soit le taux de calcaire des grands vignobles de blancs tels Chablis, Meursault, Côtes des Blancs champenoise etc... Pour les rouges, l’encépagement se compose de Syrah, sélection massale venant des chez Chave en Hermitage et pour 2 ha récemment plantés de Beaucastel à Châteauneuf du Pape, de Grenache en provenance principalement de Château Rayas à Châteauneuf du Pape, et de Mourvèdre issus du Domaine Tempier à Bandol. Des Cabernets de 33 ans complètent l’encépagement. Ils poussent sur des sols arides et caillouteux de 3 natures, calcaires et argilo-calcaires du villafranchien, basalte de coulées volcaniques, argilo-siliceux (galets de quartz blanc et de travertin/marbre rose). Pour les rosés, les cépages utilisée sont Cinsault et vieux Grenache de 45 ans issus de sélection massale de Châteauneuf du Pape, plantés des cailloutis villafranchiens, galets roulés sur fond argilo-calcaire.

Pour les Rouges : Chaque cépage est vinifié séparément en cuves inox et en cuves béton paraffinées pour une parfaite hygiène. Les macérations sont longues et lentes, entre 4 et 8 semaines selon les cépages, avec le moins de remontages possibles. Cela permet l’extraction de tanins fins sans extraire les tanins durs. Le vin de goutte et les vins de presses sont séparés et élevés séparément. L’élevage des rouges est fait en barriques pour le Prieuré et en cuves et barriques pour la Chapelle. Seuls, les Syrahs et les Mourvèdres sont mis en barriques dont un tiers est renouvelé chaque année. Le Prieuré travaille avec les barriques et demi-muids de la forêt de Bertranges produits par François Frère et Tarensaud, tous deux tonneliers à Beaune. Chauffe minimum de manière à affiner le vin sans que le goût intrinsèque de Bébian ne soit dénaturé par un boisé intempestif. Les vins sont élevés pendant 9 à 18 mois selon le cépage et le millésime.

Pour les Blancs : Chaque cépage est vinifié séparément. Les raisins sont ramassés tôt le matin avec transfert immédiat à la cave. Ils sont triés puis pressés en grappe entière dans un pressoir pneumatique. Le débourbage de 24 heures a lieu en cuve inox, puis fermentation en barriques de chêne des Vosges de la Tonnellerie Damy (Meursault) renouvelées par tiers. Les blancs sont élevés en barriques pour le Prieuré et en cuves et barriques pour la Chapelle. Ils restent sur lies de fermentation pendant 6 à 12 mois avec bâtonnages réguliers. Barriques avec chauffe minimum afin de donner une belle dimension et structure aux vins et surtout de ne pas les dénaturer par un boisé trop intense.

Les vins du Prieuré Saint Jean de Bébian sont des vins de garde, même les blancs qui conservent, avec le temps, toute leur puissance aromatique. Vins de caractère, ils sont gras et puissants.