Votre panier est vide  Votre compte
Mas des brousses rosee des brousses

Mas des Brousses - Rosée des Brousses 2016

Vin Rosé - Languedoc - Nez de fruits rouges, une bouche fraîche et ronde et une belle longueur pour accompagner la cuisine estivale. (Distinctions : Guide La Revue du Vin de France 2018 : 14.5/20 - Guide Bettane & Desseauve 2018 : 15/20)

Plus d'informations

En stock : 2

Disponibilité : En stock

9,00€ TTC

Rvf14 5   Bd15

 

Type : Vin Rosé

Terroir : Les parcelles se situent sur les communes de Puéchabon et d'Aniane, sol de glacis calcaires, exposition Sud/Sud-Ouest

Cépages : 40 % Cinsault (vignes de 25 ans), 30 % Syrah (vignes de 20 ans), 30 % Grenache (vignes de 25 ans)

Rendement : 40 hl/ha pour le Cinsault, 30 hl/ha pour la Syrah, 30 hl/ha pour le Grenache

Vendanges : Manuelles, transport en cagettes

Vinification : Pressurage direct. Fermentation en cuve résine autour de 15 °C.

Elevage : En cuve

Appellation : AOC Languedoc

Volume : 13.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : A boire dans les 2 ans

Dégustation :

Avec sa couleur tuilée, ses saveurs sauvages, terriennes et fumées extraordinaires, sa bouche savoureuse et apaisante, c’est un rosé dès plus surprenant.

Accords mets & vin : Poêlée de Saint-Jacques au chorizo, cassolette de gambas, rougets à la tapenade, sauté de mines au poulet, côte de porc à la tomate, escalopes de veau à la Milanaise, empanadas au boeuf...

Température de service : Servir à 10 ° - 12 °C.

104 votes. Moyenne 4 sur 5.

Commentaires (3)

Challier
  • 1. Challier | 02/09/2017
Un rosé lumineux 20/20
KELLY64
  • 2. KELLY64 | 11/10/2016
Nous l’avons dégusté cet été et je vous le recommande également pour son extrême originalité
Materre Claude
  • 3. Materre Claude | 16/09/2016
Surprenant et atypique : le premier nez délivre des parfums d’ananas et de noix de coco, cela m’évoque la pina colada, agrémenté de notes florales. Après agitation, apparaissent des arômes dominants de fraise, le tout invite à poursuivre ;-) La bouche est un vrai caméléon, elle n’a pas cessé d’évoluer au fil de la dégustation par son bouquet aromatique, mais je retiens surtout la banane. En tout cas ce fut un régal en accompagnement d’une côte de bœuf à la fleur de sel et aux herbes aromatiques cuite au BBQ

Ajouter un commentaire