Votre panier est vide  Votre compte

La Pèira en Damaisèla - Las Flors de La Pèira 2014

Vin Rouge - Terrasses du Larzac - Expressif, sur des arômes de fruits noirs (framboise noire, cassis, mûre), d’épices (poivre, réglisse), de garrigue (laurier), de cuir, empyreumatiques (chocolat) et des notes florales (lys fanée). (Distinctions : The Wine Advocate 2016 : 89-92/100)

Plus d'informations

Disponibilité : Article en rupture

Recevoir une alerte de disponibilité

25,00€ TTC

Parker89 92

 

Type : Vin Rouge

Terroir : Sur les terrasses dominées par les hautes falaises calcaires du Larzac de l’époque jurassique. Dépôts caillouteux et alluvionnaires (de l’âge pliocène). Ces dépôts provenaient principalement des montagnes calcaires de l’époque jurassique (vieilles d’environ 150 millions d’années) au Nord. Le gravier (avec le sable, le limon et l’argile) était déposé dans le lit des ruisseaux et dans ce qui est connu comme des cônes alluvionnaires. Profonde, poreuse, perméable, bien drainée et bien aérée avec un contenu suffisamment argileux pour des besoins nutritifs hydriques et cationiques, point positif et significatif pour un régime non irrigué, spécialement en temps de faible pluviosité

Cépages : Syrah, Grenache, Mourvèdre, 5 % Cinsault et Carignan (vignes âgées de 15 à 20 ans)

Rendement : 10 - 20 hl/ha

Vendanges : Manuelles en cagettes de 10 kg. Triage double (vignes et cave) pour éliminer les raisins trop ou pas assez mûrs, les tiges, les queues etc. Les grains de raisin entiers sont acheminés par tapis roulant vers le haut des cuves en inox où ils sont enfin foulés mécaniquement

Vinification : Fermentation alcoolique à température contrôlée inférieur à 25 °C. Très peu de remontage/pigeages. Toutes les parcelles du vignoble et tous les cépages sont vinifiés séparément

Elevage : 18 mois en barriques (fûts de plus d’1 vin) de 225 à 600 litres

Appellation : AOP Languedoc - Terrasse du Larzac

Volume : 14.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 8 ans

Dégustation :

Oeil : Robe sombre.

Nez : Expressif, sur des arômes de fruits noirs (framboise noire, cassis, mûre), d’épices (poivre, réglisse), de garrigue (laurier), de cuir, empyreumatiques (chocolat) et des notes florales (lys fanée).

Bouche : Ample, veloutée et élégante, une matière voluptueuse sur les fruits noirs, les épices, les fleurs et des notes chocolatées, accompagnée par une belle minéralité sous-jacente aux saveurs de graphite apportant beaucoup de fraîcheur, des tanins souples, une finale longue et charmeuse.

Accords mets & vin : Rôti de cerf au cassis, pintade chemisée de lard fumé, lièvre rôti sauce poivrade, grenadins de veau aux girolles, mijoté d’agneau aux petits légumes, filet de boeuf et purée de ratte, tournedos chasseur, boeuf à la ficelle...

Température de service :  A carafer 1 H avant et servir à 16 ° - 17 °C.

65 votes. Moyenne 4 sur 5.

Commentaires (1)

Hamelin Laurent
  • 1. Hamelin Laurent | 26/05/2016

Après deux heures d'aération le nez est toujours à dominante lactée et tempère la richesse des fruits noirs très mûrs à la limite de la cerise kirschée avec quelques épices et des touches de bois. Une fantastique bataille où le fruit cherche désespérément à prendre le pas sur le lacté, mais rien ni fait, l'équilibre demeure dans une forme d'harmonie sereine où aucun arôme ne prend le pas l'un sur l'autre. La bouche est d'une finesse déroutante sur fond de cerise noire et des touches réglissées. L'élevage est parfaitement intégré et les tanins sont totalement fondus. La fin de bouche est accompagnée d'une petite amertume mais toujours sur le registre de la finesse. Un domaine à suivre de très très prêt !!

Ajouter un commentaire