Votre panier est vide  Votre compte
Peyre rose marlene n 3

Peyre Rose - Marlène N° 3 2007

Vin Rouge - Bio - Languedoc- Bouche ample, profonde et suave, une matière voluptueuse sur les fruits cuits, la réglisse et le laurier, une belle acidité apportant beaucoup de fraîcheur, des tanins fins, une finale persistante et charmeuse. (Distinctions : Guide La Revue du Vin de France 2018 : 17/20 - Guide Bettane & Desseauve 2018 : 18.5/20)

Plus d'informations

En stock : 1

Disponibilité : En stock

69,00€ TTC

Rvf17   Bd18 5

 

Vin issu de raisins de l'Agriculture Biologique Vin biologique

Type : Vin Rouge

Terroir : Coteaux caillouteux argilo-calcaire

Cépages : 65 % Syrah, 35 % Grenache

Rendement : 14 à 15 hl/ha

Vendanges : Manuelles avec tri

Vinification : Egrappage totale

Elevage : Près de 10 ans, 3/4 en cuve et 1/4 en foudre, affinage en bouteille

Appellation : AOC Languedoc

Volume : 14.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 10 ans et plus, les bouteilles sont à conserver avec précaution

Dégustation :

Oeil : Robe sombre et profonde aux reflets bruns.

Nez : Intense et complexe, sur des arômes de fruits cuits (cerise à l’eau de vie, pruneau), d'épices (poivre, réglisse), de garrigue (thym, laurier), de truffe, de cuir et empyreumatiques (tabac, fumée, cacao)...

Bouche : Ample, profonde et suave, une matière voluptueuse sur les fruits cuits, la réglisse et le laurier, une belle acidité apportant beaucoup de fraîcheur, des tanins fins, une finale persistante et charmeuse.

Accords mets & vin : Marcassin aux cerises noires, canard aux truffes, lièvre rôti sauce poivrade, médaillon de veau sauté et poêlée de trompettes de la mort, gigot d’agneau au thym, mijoté de boeuf aux oignons, pavé de boeuf sauce chocolat, daube languedocienne...

Température de service : A carafer au minimum 4 H avant et servir à 16 ° - 17 °C.

110 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires (1)

EVANS
  • 1. EVANS | 21/11/2016
Marlène 2005 est particulièrement démonstratif !! D’une extrême concentration qui n’est pas pour me déplaire, bien au contraire

Ajouter un commentaire