Votre panier est vide  Votre compte
Christophe peyrus rouge

Christophe Peyrus Rouge 2014

Vin Rouge - Pic Saint Loup - Envoûtant et complexe, sur des arômes de fruits rouges (framboise, groseille, cerise), d'épices (poivre, réglisse), de fleurs (violette), des notes empyreumatiques (fumée) et minérales (graphite)... (Distinctions : Guide Bettane & Desseauve 2018 : 16.5/20 - Guide La Revue du Vin de France 2017 : 15.5/20)

Plus d'informations

En stock : 6

Disponibilité : En stock

20,00€ TTC

Bd16 5   Rvf15 5

 

Type : Vin Rouge

Cépages : 80 % Syrah, 20 % Grenache

Vendanges : Manuelles

Appellation : AOC Languedoc - Pic Saint Loup

Volume : 12.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 7 ans

Dégustation :

Oeil : Robe sombre et profonde aux reflets violacés.

Nez : Envoûtant et complexe, sur des arômes de fruits rouges (framboise, groseille, cerise), d'épices (poivre, réglisse), de fleurs (violette), des notes empyreumatiques (fumée) et minérales (graphite)...

Bouche : Véloutée, charmeuse et aérienne, une matière toute en finesse sur des parfums de fruits rouges, d'épices et de fleurs, une belle acidité apportant beaucoup de fraîcheur, des tanins soyeux, une finale persistante et sensuelle.

Accords mets & vin : Civet de biche forestier, canard aux petits fruits rouges, fricassé de lapin, rôti de veau en cocotte, carré d’agneau aux épices, filet mignon de boeuf sauce morilles, tournedos Rossini, côte de boeuf à la fleur de sel de Camargue...

Température de service : Servir à 16 ° - 17 °C.

205 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires (2)

Francis Garnier
  • 1. Francis Garnier | 12/05/2017
Euh on boit, on se tait .... et on peste d 'en avoir si peu commandé!!
Jean-Pierre MENNESSON
  • 2. Jean-Pierre MENNESSON | 11/05/2016
Difficile de relever la tête tant le nez est captivant, il y a une certaine complexité mais c'est le côté floral qui prend le pas et domine le devant de la scène, suivi par la cerise, la réglisse, le poivre et de fines notes de fumées en fond de verre. En bouche tout est fondu, la matière et les tanins, c'est aérien, velouté avec toujours cette trame florale persistante qui caresse le palais, le poivre se fait plus insistant et vient contrebalancer l'ensemble et participe au plaisir gustatif. La finale s'éternise sur la réglisse accompagnée d'une belle fraîcheur. Grande émotion

Ajouter un commentaire