Votre panier est vide  Votre compte
Christophe peyrus rouge

Christophe Peyrus Rouge 2015

Vin Rouge - Pic Saint Loup - Fleuri, épicé, minéral, " mine de crayon ". Coeur de bouche frais et acide, notes de groseille et framboise. La finale est droite avec des tanins aux arômes floraux (violette, iris).

Plus d'informations

En stock : 4

Disponibilité : En stock

Promotion 20,90€ 18,50€ TTC soit 11,48% de remise

Type : Vin Rouge

Terroir : Brin de terre exceptionnel par son exposition, son altitude et son origine géologique. Issu de l’origine du Pic Saint Loup au secondaire, ce lieu appelé " paléo cuesta " est la conséquence de la déformation de la plaque Sud-Ouest de l’appellation, par laquelle on accède au sommet du Pic. Le sol y est très complexe et unique par son originalité, les calcaires durs, les calcaires à silex et les résurgences dolomitiques sont présentes à l’affleurement du terroir. La pierrosité est donc très importante en surface, le vin élaboré donne de suite un caractère et une énergie franche et droite, avec une très belle acidité de fruits frais et gourmands, l’équilibre sucre/alcool est faible entre 12 et 12,5°. Les vins sont denses, de couleur noire profonde dû à la Syrah qui représente 80 % de l’assemblage, le reste étant le grenache noir, 20 %. Ce lieu permet de plus travailler sur la précision et la minéralité des jus. La macération par infusion donne le juste milieu entre la densité, le coeur de bouche et la structure finale fraîche, sans tanins excessifs...

Cépages : 80 % Syrah, 20 % Grenache

Appellation : AOC Languedoc - Pic Saint Loup

Volume : 12.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 7 ans

Dégustation :

Oeil : Robe sombre et profonde aux reflets violacés.

Nez : Envoûtant et complexe, sur des arômes de fruits rouges (framboise, groseille, cerise), d'épices (poivre, réglisse), de fleurs (violette, iris), des notes empyreumatiques (fumée) et minérales (mine de crayon)...

Bouche : Véloutée, charmeuse et aérienne, une matière toute en finesse sur des parfums de fruits rouges, d'épices et de fleurs, une belle acidité apportant beaucoup de fraîcheur, des tanins soyeux, une finale persistante et sensuelle.

Accords mets & vin : Civet de biche forestier, canard aux petits fruits rouges, fricassé de lapin, rôti de veau en cocotte, carré d’agneau aux épices, filet mignon de boeuf sauce morilles, tournedos Rossini, côte de boeuf à la fleur de sel de Camargue...

Température de service : Servir à 16 - 17 °C

240 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires (2)

Francis Garnier
  • 1. Francis Garnier | 12/05/2017
Euh on boit, on se tait .... et on peste d 'en avoir si peu commandé!!
Jean-Pierre MENNESSON
  • 2. Jean-Pierre MENNESSON | 11/05/2016
Difficile de relever la tête tant le nez est captivant, il y a une certaine complexité mais c'est le côté floral qui prend le pas et domine le devant de la scène, suivi par la cerise, la réglisse, le poivre et de fines notes de fumées en fond de verre. En bouche tout est fondu, la matière et les tanins, c'est aérien, velouté avec toujours cette trame florale persistante qui caresse le palais, le poivre se fait plus insistant et vient contrebalancer l'ensemble et participe au plaisir gustatif. La finale s'éternise sur la réglisse accompagnée d'une belle fraîcheur. Grande émotion

Ajouter un commentaire