Votre panier est vide  Votre compte
Chateau de jonquieres la baronnie rouge

Château de Jonquières - La Baronnie Rouge 2014

Vin Rouge - Terrasses du Larzac - Equilibre de structure et souplesse, de puissance et rondeur, sur des arômes de sous-bois, d'épices, de grillé, de fruits confits, de figue et de griotte. (Distinctions : Guide La Revue du Vin de France 2018 : 15.5/20)

Plus d'informations

En stock : 12

Disponibilité : En stock

18,00€ TTC

Rvf15 5

 

Type : Vin Rouge

Terroir : Cailloutis argilo-­calcaire

Cépages : 40 % Mourvèdre, 40 % Syrah, 10 % Grenache, 10 % Carignan

Rendement : 35 hl/ha

Vendanges : Manuelles avec tri à la vigne

Vinification : Traditionnelle en levures indigènes et séparée pour chaque cépage, longues macérations, contrôle des températures de fermentation. Léger pigeage et remontage

Elevage : 18 mois en fût de chênes français de 500 litres

Appellation : AOC Terrasses du Larzac

Volume : 14 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 15 ans

Dégustation :

Equilibre de structure et souplesse, de puissance et rondeur, sur des arômes de sous-bois, d'épices, de grillé, de fruits confits, de figue et de griotte.

Accords mets & vin : Filet de marcassin aux châtaignes, caille rôtie aux figues, tajine de porc aux pruneaux, tendrons de veau confits, agneau de sept heures, filet mignon de boeuf sauce morilles, tournedos sauce chocolat, boeuf aux épices...

Température de service : A carafer 2 H avant et servir à 17 °C.

120 votes. Moyenne 4 sur 5.

Commentaires (2)

LOTZ
  • 1. LOTZ | 04/04/2017
Ce qui frappe dans ce vin, c'est sa finesse en bouche avec une texture complément épurée, presque trop polie. A visiter de toute évidence
Hamelin Laurent
  • 2. Hamelin Laurent | 06/10/2016
Bu ce soir un 2012 pour accompagner rôti de bœuf au four
Très beau nez qui à l'ouverture embaume la syrah par son parfum de violette, puis s'ouvre sur la cerise et les épices douces
La bouche est en deçà du nez, on retrouve les fruits rouges et les épices sur une texture très souple malgré des tanins pas tout à fait fondus et plutôt astringents, avec une finale qui s'étire sur la réglisse
Ouvert beaucoup trop jeune, un vin prometteur qui a besoin de temps pour civiliser ses tanins. A revoir après quelques années de cave

Ajouter un commentaire