Votre panier est vide  Votre compte

Clos Centeilles - Erme de Centeilles 2004

Vin issu de Raisins Passerillés - VDQS - Véritable " bonbon du Minervois ", il sera parfait sur un foie gras poêlé, une tarte tatin de poires ou encore sur toute association avec des amandes et de la noix de coco...

Plus d'informations

En stock : 1

Disponibilité : En stock

Promotion 37,00€ 27,00€ TTC

Un Grenache gris, pourquoi faire ? Une belle vieille vigne de Grenache gris aux bras tortueux... Curieusement taillée, selon une technique située à mi-chemin entre le gobelet et le cordon de Royat ; un peu comme si ceux qui nous ont précédés à ses côtés avaient longtemps hésité à son sujet... Nous aussi, nous avons hésité : en 1990, la forme grise du Grenache avait bien mauvaise presse. Quel vin allions-nous en faire ? Chaque vigne doit avoir son ange gardien : finalement, on l’a graciée ! Pour en faire un liquoreux.

Quel type de surmaturité pour un liquoreux du Minervois ? Trop sec pour permettre le développement de la pourriture noble, le climat méditerranéen n’autorise guère de taux de botrytis supérieur à 20 %. Nos régions ventées sont, au contraire, la situation idéale pour une concentration par flétrissement : dans les Pays d’Oc, les usages veulent qu’on parle de passerillage (en occitan : passerilhar ou panserilhar) et non, bien entendu, de vendange tardive. Bref, entre mi-novembre et mi-décembre, la richesse saccharimétrique atteint 21 ° à plus de 23 ° potentiel... s’il n’y a pas d’accident.

Une existence difficilement reconnue ! Jusqu’en 1985, le décret de l’appellation Minervois (VDQS) autorisait la production d’un liquoreux : le Minervois Noble. Lorsque Le Minervois est " promu " en AOC, cette appellation est exclue du nouveau décret. Le Minervois Noble n’est plus un VDQS et devient Moût partiellement fermenté issu de raisins passerillés " (sic). Tel est donc son " nom " administratif.

Et le nom de baptême de la cuvée ? Un nom c’est toujours compliqué. Un erme, en Oc, c’est un lieu inculte, où pousse une végétation spontanée. Mais c’est aussi un endroit inhabité, sauvage, celui où se retirent les ermites. Ceux qui vécurent à Centeilles appartenaient à l’Ordre de Saint Antoine : " thaumaturges ", ils guérissaient d’une terrible maladie (l’ergot), par la prière et grâce à un onguent, fait de graisse de porc et de vin, sanctifié au contact des reliques de leur saint protecteur. Le dernier ermite repose à N.D. de Centeilles depuis 1630 et l’ermitage, qu’il occupa après tant d’autres, est enfoui sous les ronces... Quant à l’étiquette, un peu comme un hommage, elle représente la clé de voute de la nef centrale de la chapelle de Centeilles.

Patricia Boyer-Domergue

.

Type : Vin issu de Raisins Passerillés (moût de raisin partiellement fermenté)

Cépages : 100 % Grenache gris

Rendement : 6 hl/ha

Vendanges : Manuelles début décembre, les raisins sont récoltés à un degré potentiel de 23,5 °

Vinification : Les raisins sont pressés puis les jus et les bourbes fermentent jusqu'à ce que les leveurs naturelles meurent, batonnage toutes les semaines

Appellation : VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieure)

Volume : 14.5 %

Contenance : 50 cl

Dégustation :

Véritable " bonbon du Minervois ", il sera parfait sur un foie gras poêlé, une tarte tatin de poires ou encore sur toute association avec des amandes et de la noix de coco...

Température de service : Servir à 12 ° C.

33 votes. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire