Votre panier est vide  Votre compte

Clos Centeilles - Campagne de Centeilles 2010

Vin Rouge - Minervois - Une robe rubis sans ombre, d’intensité moyenne. Un arôme friand de vin jeune, déroutant car ni amylique ni acidulé. Goûtez : non, ce n’est pas un Côtes du Rhône ou un Lirac ! Du fruit, quelques épices, un ensemble moelleux, sensuel, dans lequel tout est fondu : les tanins, l’alcool, les arômes... Voilà un vin qui tire son velouté le plus simplement du monde du processus le plus élémentaire qui soit : une vigne bien exposée qui " mûrit " son raisin sans histoire... et nous donne un vin simple et gourmand. Nous savons aussi maintenant, avec le recul donné par 20 ans de vinification, qu’au delà de l’apparence immédiate d’un vin qui se boit facilement, le Campagne de Centeilles est aussi un vin de garde. Patricia Boyer-Domergue (Distinctions : Guide La Revue du Vin de France 2017 : 17/20 et coup de coeur)

Plus d'informations

Disponibilité : Article en rupture

Recevoir une alerte de disponibilité

13,50€ TTC

Rvf17 c

 

Type : Vin Rouge

Terroir : Argilo-calcaires sur grès siliceux

Cépages : Cinsault majoritaire (vignes d'environ 50 ans), Syrah

Rendement : 40 hl/ha

Vendanges : Manuelles, les raisins sont récoltés à des degrés supérieurs où égaux à 13.5 °

Vinification : Eraflage total, cuvaison en cuve ouverte, nombreux pigeages pendant la phase de fermentation, macération de 6 semaines, jus de presse réincorporés au vin de goutte

Elevage : 12 à 18 mois en cuves d'acier émaillé, 12 mois de bouteilles

Appellation : AOC Minervois

Volume : 14.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : A boire dans les 15 ans

Dégustation :

Oeil : Robe rubis.

Nez : Délicat et complexe, sur des arômes de fruits rouges et noirs bien mûrs voire confits (cerise bigarreau, myrtille, cassis, pruneau), d'épices (poivre noir), de sous-bois (truffe), balsamiques (baume de benjoin) et empyreumatiques (fumée)...

Bouche : Riche, veloutée et subtile, une matière tout en finesse sur un fruit friand et les épices, accompagnée par une belle fraîcheur, des tanins fondus, une finale moelleuse et sensuelle.

Accords mets & vin : Magret de canard aux cerises, lapin en sauce gibelotte, filet mignon de porc, rôti de veau en cocotte, navarin d’agneau, filet de boeuf sauce truffée, tournedos Rossini, côte de boeuf à la moelle...

Température de service : A carafer 1 H avant et servir à 16 °C.

64 votes. Moyenne 3 sur 5.

Ajouter un commentaire