Votre panier est vide  Votre compte

Château Puech Haut - La 40 ème 2011

Vin Rouge - Saint-Drézéry - Pour sa quarantième vendange, Gérard Bru a voulu prendre le contre-pied de tout ce qu’il avait appris durant sa vie professionnelle. Conseillé par Philippe Pacalet, la vendange du Syrah et Grenache, foulée aux pieds, vinifiée sans levage, ou sulfitage, a été élevée 24 mois en barriques et mise en bouteilles manuellement après un léger sulfitage. Un retour au naturel, à l’authenticité, un retour aux sources.

Plus d'informations

Disponibilité : Article en rupture

Recevoir une alerte de disponibilité

75,00€ TTC

Type : Vin Rouge

Terroir : Argilo-calcaire avec galets roulés par le Rhône au quaternaire

Cépages : Grenache, Syrah

Rendement : 20 hl/ha

Vendanges : Manuelles, raisins ramassés entièrement à la main en cagettes très soigneusement

Vinification : Sans SO2 et levure, macération pré-fermentaire à froid en raisin entier pendant une semaine suivie de 2 semaines de vinification traditionnelle sans levurage et avec pigeage aux pieds uniquement

Elevage : Sans SO2 pendant 12 mois en fûts neufs (2/3) et d’un vin (1/3) avec batonnage des lies pendant les 6 premiers mois

Appellation : AOP Languedoc - Saint-Drézéry

Volume : 15 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 10 ans et plus

Dégustation :

Oeil : Robe griotte soutenue, d’une grande intensité avec des reflets grenat.

Nez : Le premier nez offre un bouquet très intense sur des arômes de fruits rouges. Il s’ouvre ensuite sur des notes plus confites et des arômes d’olives noires, de pain grillé.

Bouche : Puissante, équilibrée avec des arômes de petits fruits noirs et une finale légèrement réglissée.

Accords mets & vin : Civet de sanglier, confit de canard aux cèpes, pluma de porc et piperade, sauté de veau aux olives, baron d’agneau aux girolles, filet de boeuf et purée de ratte, boeuf bourguignon, côte de boeuf à la fleur de sel de Camargue...

Température de service : A carafer 2 H avant et servir à 16 ° - 18°C.

83 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire