Votre panier est vide  Votre compte

Borie de Maurel - Rêve de Carignan 2013

Vin Rouge - Bio - Vin de France - Michel Escande vous invite à vous régaler, avec cette bouteille, associée à un cassoulet ou à une daube de sanglier, pour contribuer à redonner quelque légitimité et ses lettres de noblesse, à ce grand cépage de l’histoire du Languedoc !

Plus d'informations

En stock : 2

Disponibilité : En stock

16,80€ TTC

Vin Biologique Vin biologique

Type : Vin Rouge

Terroir : Grés

Cépages : 100 % Carignan

Vendanges : Manuelles

Vinification : Cuvaison longue

Appellation : Vin de France

Volume : 13.5 %

Contenance : 75 cl

Potentiel de garde : 10 ans et plus

Dégustation :

L’histoire commence au tout début du XXème siècle, le vignoble du Languedoc, ravagé par le phylloxéra, est à refaire, la demande d’un vin ouvrier qui s’accroit  fait descendre la vigne des coteaux pour envahir les plaines, c’est le Carignan et son copain l’Aramon, qui règnent en maître sur ce nouveau vignoble. Grâce à sa capacité à s’adapter aux conditions les plus difficiles mais aussi à sa grande productivité, il fera pendant plus d’un siècle la fortune des vignerons du Languedoc. Vers les années 80, la tendance s’inverse, le " boire moins mais mieux " s’affirme, le Carignan " le roi du Languedoc ", se retrouve en paria, sa tête est mise à prix, à coup de campagne d’arrachage pour lesquelles on donne des primes, comme pour les nuisibles, pour son éradication au profit des cépages réputés plus qualitatifs, mais pas toujours adaptés aux exigences du climat méditerranéen. Alors aujourd’hui, du haut des coteaux les plus arides, là où aucun autre cépage ne pourrait vivre,  le " Carignan Rêve " qu’un jour, quelques vignerons le reconnaissent, en se penchant à nouveau sur ses vieilles souches, pour en extraire un jus culte, un peu rustique, mais à travers lequel il pourra à nouveau laisser s’exprimer toute sa force et sa volonté de voir son nom associé aux plus grands vins du Languedoc ! Maintenant que vous connaissez l’étymologie du nom ‘" Rêve de Carignan ", Michel Escande vous invite à vous régaler, avec cette bouteille, associée à un cassoulet ou à une daube de sanglier, pour contribuer à redonner quelque légitimité et ses lettres de noblesse, à ce grand cépage de l’histoire du Languedoc ! Petite astuce : le Carignan, encore un peu rancunier, doit se détendre en l’ouvrant un jour avant, et pour les plus patients, on en reparle dans une vingtaine d’années...

Accords mets & vin : Filet de marcassin aux châtaignes, aiguillettes de canard aux girolles, terrine de lapin au thym et aux tomates confites, sauté de veau aux pruneaux, gigot d'agneau farci en croûte d'ail, filet de boeuf sauce foie gras, tournedos maître d’hôtel, côte de boeuf à la moelle...

Température de service : A carafer 2 H avant et servir à 16 ° - 17 ° C.

53 votes. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire